Témoignage d'Yves Bataille

Je me prénomme Yves et depuis 1992, je me suis converti à Christ Jésus.

Bien que le Seigneur, dans sa grâce, soit intervenu de manière puissante pour me guérir d’une scoliose doublée d’une lordose qui déformaient ma colonne vertébrale, je dois reconnaître que je ne vivais pas Son règne en moi d’une façon pratique. Cela restait un vernis religieux et légaliste. Rien ne changeait véritablement dans ma nature profonde et mon caractère, à mon grand désarroi et celui de mes proches. D’ailleurs, après combien de séminaires et autres ministères renommés n’ai-je pas couru, pensant trouver la solution et la bénédiction du Seigneur pour une vie transformée !

De caractère difficile, et de nature rebelle et orgueilleuse, j’étais insoumis à toute forme d’autorité à tous les niveaux que ce soit, parents, chef ou responsable hiérarchique, collègues, et par conséquent ne communiquais pas avec mon entourage quel qu’il soit ou si mal, au point que c’était des disputes, des incompréhensions et autres troubles. Souffrant de cet état de misère et de pauvreté à cette racine de péché, et faisant souffrir les autres, je me repliais sur moi-même, fuyant mes responsabilités et tout affrontement pour régler les difficultés et les conflits par un juste jugement. Je ne pouvais que lamentablement reconnaître mon immaturité, mon instabilité, et mon sens critique négatif à toujours voir les défauts des autres, la paille dans l’œil de mon prochain et pas la poutre dans le mien.

C’est par le biais d’un frère en Christ que j’ai été invité à participer à une ”Journée des visiteurs”, dans le cadre du ministère d’Ivo Sasek et de l’O.C.G.

Ce jour-là, j’ai entendu, avec les oreilles d’un cœur ouvert et bien disposé, des paroles qui l’ont pénétré profondément tout en réveillant ma conscience sur les buts de Dieu par Christ dans et à travers ma vie, comme jamais je ne l’avais encore entendu avec autant de puissance et de vie, et sur ma responsabilité concernant leur réalisation. Dès lors, je me suis engagé dans ce ministère, et je passais par deux évaluations spirituelles pour voir où j’en étais avec le Seigneur dans ma relation avec Lui.

Cela m’a permis de me rendre compte que c’était toujours moi qui étais aux commandes de ma vie et pas le Seigneur. J’ai compris qu’en étant rebelle à l’autorité, c’était à l’autorité du Seigneur lui-même que je refusais de me soumettre, en fait. Cela a été une véritable lutte intérieure intense qui m’a fait passer par des temps terribles de désert, à cause de mon cœur dur et ma nuque raide. Quand j’ai accepté de tout mon cœur de me repentir et capituler devant le règne du Seigneur, j’ai commencé à expérimenter l’action et la puissance de Sa grâce. Par exemple tenir compte des conseils, suggestions, idées, recommandations et autres remarques de mes responsables spirituels, de mes proches, de mes chefs ou collègues au travail. Je me suis aussi investi avec joie dans des œuvres du ministère, dans la pleine conscience que cela me fortifierait dans la grâce du Seigneur, pour progresser dans ce domaine d’exercice sur mon ancienne nature, afin de vaincre cet ennemi qui m’avait depuis trop longtemps humilié et réduit à l’état d’esclave. Petit à petit, des résultats positifs et encourageants ont pu être atteints. Ma foi s’en est trouvée affermie, et moi-même j’ai pu également m’affermir dans la grâce du Seigneur. Depuis peu, j’ai réalisé qu’en étant soumis à l’autorité, je n’avais pas de problème à obéir. Et par conséquent, je constatais que mon autorité était reconnue et acceptée par ceux qui dépendent de moi, et ils pouvaient m’obéir sans contrainte. Je comprenais la réalité spirituelle de la position du centenier, dont le Seigneur Jésus fit l’éloge de la foi dans les Évangiles. Les conséquences bénéfiques et encourageantes (ou fruits) sont la joie qui remplit mon cœur, une foi plus grande et forte, une progression de la maturité spirituelle, une ferme espérance dans la puissance efficace de la grâce du Seigneur pour combler tout besoin, situation et carence, une victoire sur la chair (vieille nature). J’ai pu constater aussi d’autres effets vraiment extraordinaires que cela a entraîné. Par exemple, un regain de force, d’énergie, d’habileté dans mon travail, avec une grande disponibilité pour servir et aider les autres spontanément. Je me sens en meilleure santé, plein de vigueur et d’entrain, fini les douleurs articulaires qui pénalisaient ma souplesse physique. Je me sens rajeunir comme l’aigle !! C’est une véritable renaissance (résurrection). Je suis enthousiasmé pour continuer le chemin emprunté, pour avancer de progrès en progrès et de victoire en victoire sur tout ce qui n’est pas Christ en moi.

Yves

Lire 'autres t�moignages

Contacter Yves